le livre d'or de Flic et Police Mon Amour

   314 messages   
Your information are invalid
Cyril (suite)
Je le garderai en livre de chevet durant toute ma carrière.
Merci à toi !!"
Gerard Brazon
Je n'ai pas lu votre livre. J'ai fait, comme resposable d'équipes, du Contrôle dans les Cités. "Les flics"j'en ai vu dans les commissariats du 93-92-95. Souvent découragés et ont se parlé souvent de nos emmerdes et du manque de soutien des hiérarchies, la peur du dérapages, du mot interdit, du rapport, etc. Solidarité aussi. J'ai quitté le contrôle pour une place plus peinard en bureau. Sinon j'allais péter les plombs. Cela aurait fait la une. Les médias se serait régalés. Les vautours auraient survolés avec délectation les lieux du drame comme ils savent si bien le faire quand un flic se ramasse des coups. La question est toujours: pourquoi était-il là? Pourquoi il a fait ça? Il allait trop vite, pas assez vite, etc. C'est éprouvant ces fameux REX (retour d'expérience) qui consiste finalement à vous expliquer que vous avez eu tort de prendre cette décision! "Mais chef, il y en avait pas d'autres à prendre!" En réponse vous avez "n'agrave pas ton cas"!
Bien à vous les Flics.
Doc Joëlle
L'ami qui me l'avait recommandé m'a dit l'avoir lu d'une traite. Je pensais en lire un petit bout chaque jour, quand j'aurais du temps. Je l'ai lu en trois fois. Mais c'est bien parce qu'on n'envoie pas balader le Samu, hein!
Continuez. J'ai souvent l'occasion de travailler avec vos collègues, et ce que j'ai trouvé dans votre livre, eh bien... c'est tout à fait ça.
Merci pour cet éclairage qui me donne l'impression de bosser maintenant avec la stéréo :)
Pierre
Je viens de lire votre livre d'une seule traite. Il n'y a qu'un seul mot qui me vient à l'esprit : BRAVO
BRAVO ET MERCI pour ce témoignage sur notre univers.
J'espère qu'il pourra faire comprendre aux gens que les flics sont des personnes comme les autres, et que l'image qui en est donnée par la télévision n'est qu'une illusion.
Encore une fois BRAVO et MERCI.
Pierre, un simple flic parmi beaucoup d'autre.
Cat Power
Bonjour, j'ai lu votre bouquin et l'ai beaucoup aimé. C'est un témoignage fort et très bien écrit. A ne pas recommander aux âmes trop sensibles... Car il faut s'accrocher pour le lire. Merci pour votre sensibilité et votre liberté de ton et de parole.
jamel le crs rebel
Salut miss, j'ai eu Jean-Michel Décugis qui est venu chez moi pour une interview, je lui ai parlé de ton blog il a dit qu'il jetterai un coup d'oeil et je voudrais que tu lui parles aussi des suicides dans la police car t'en connais sûrement.
Biz appelle-moi si tu peux mon lieutenant !
François
Votre extrait sur Polpol diminue la honte que j'ai, depuis quelques temps, d'être français. Restauration salvatrice; merci ! Vos mots sont importants, continuez de les disperser.
Peau lisse
Je suis heureux de ne pas avoir été policier, car cela à l'air triste.
Jean-Pierre Stock
Bonjour Bénédicte.
J'ai eu l'honneur de vivre avec toi quelques chapitres de tes récits.
Je peux témoigner qu'il n'y a aucun artifice commercial.
Tu relates avec fidélité et sincérité les émotions des policiers qui vivent, au quotidien, les joies et les tragédies humaines.
Tu décris un métier difficile où il faut aimer son prochain pour l'exercer pleinement.
L' officier, par son humanité, était toujours au contact de ses troupes.
L'écrivain, par sa plume limpide, reste accessible à ses lecteurs.
Merci.
***réponse :
Merci Jean-Pierre, Renaud et Yannick, trois anciens du 18 !
Je vous embrasse,
Bénédicte
Renaud
Salut Bénédicte, je suis collègue et le mari de Martine de ta promo.
J'espère que tu te souviens d'elle; bravo pour ton livre, de très bons moments de lecture. Bientôt 30ans dans la boite et heureux d'arriver au bout tu as mon adresse mail si tu veux répondre. J'espère une suite à ton livre. A plus.