le livre d'or de Flic et Police Mon Amour

   314 messages   
Your information are invalid
cathyF
une pensée toute particulière en ce jour d'émotion. Je souhaite que vous soyez écoutés, compris, et soyez autant protégés que vous nous protegez chaque jour. merci à vous, et respects a tous.
Bee
J'avais envie de te faire partager un mail reçu, tronqué car je n'ai que 1000 car.(tu connaitras sûrement : agence-photocom.com) Bien à toi. Bee.
"Depuis maintenant 1 an, notre entité met au grand jour la vraie réalité du quotidien de ces hommes et ces femmes qui livrent quotidiennement une guerre dans laquelle ils ne gagneront que des batailles.
Notre rôle n?est pas de montrer une police strass et paillettes Nous ne somme pas là non plus dans le but de désinformé la population et rendre négatif une profession déjà trop en proie des médias.
Notre seul but : montrer le quotidien du « flic de la rue ». celui qui est sur tout les fronts, sous les regards de badauds avides de la moindre « bavure », soumis à tout les dangers, toutes les menaces pour lui est sa famille. Ce flic qui répond aux ordres de l?Etat et qui se retrouve seul parfois devant ses juges? Cet homme ou cet femme qui passe son temps à écouter les lamentations de tous et qui au soir venu, ne sais à qui se confier."
Un flicard comme les
Chère collègue, j'ai acheté ton livre avant hier et je viens de le terminer ce matin. Je sais, j'ai mis du temps... mais entre deux chapitres, j'ai dû me rendre dans mon cher commissariat afin de justifier ma maigre paie, et pouvoir m'entendre dire des choses ahurissantes de la part de notre "chêre" hiérarchie que tu décris très justement. Car je pense que tous les flicards se retrouvent dans ton livre (cf "on choisit pas ses collègues" ou bien mieux "lifting" ;-). Tout comme toi, j'ai aussi subi les mutations arbitraires, car "non conforme" à la manière de faire. Je pense que la majorité des gens ne peuvent pas se rendre compte du harcèlement dont nous pouvons être victimes de la part de ceux qui sont censés nous soutenir, mais je ne me fais plus aucune illusion... Bref, j'ai fini ton livre que j'ai vanté à bcp de collègues, qui me demandent tous de le leur prêter ! Tu as tout mon soutien pour la suite, et toute mon admiration pour ce que tu as fait.
Désherbant
Bonjour, merci d'être passée sur mon fil et d'y avoir laissé un petit mot sympa. J'ai eu vent (ou plutôt "buz") de ton ouvrage. Louable initiative que de parler du quotidien de ton travail. Ca ne doit pas être simple tous les jours surtout avec ta hiérarchie.
Je suis passé par mon libraire pour me lancer dans la lecture de ton ouvrage. Vat-il bientôt sortir dans une édition de poche ? Il serait, dans ce cas, plus adapté à mes finances. (sourire)
Hâte de voir arriver dans les librairies ton volume 2. Maintenant que ton (ex) boss est à l'Elysée les missions ne manqueront pas, n'est ce pas ?
A +
Biz.
Désherbant
MissRainette
Je préparais ma petite surprise depuis lundi pour être sûre de ne pas oublier le livre. Je me voyais m'avancer dans la longue file d'attente à la Fnac, un peu comme dans "Odette tout le monde", enfin en moins emoustillée quand même, et tu m'aurais dit "c'est pour qui? et j'aurais répondu "Pour MissRainette tiens !". Et nous aurions bien rigolé et je t'aurais claqué une bise.
Au lieu de ça, j'ai traîné trop longtemps dans une boutique qu'une copine voulait absoooolument me montrer, et quand je me suis pointée, le forum était vide.
Aaaah les boules !
Le lendemain, j'ai donc démarré la lecture de ton livre dans le tram, sans le plaisir de lire un petit mot que j'aurai pû laisser voir aux gens qui zieutent ce que je lis.
Ton bouquin est très bon, et même si ça me flanque le cafard, parce je rêve que Robin des bois soit le plus fort, je pense aussi que j'ai beaucoup de chance pour plein de raisons.
Et c'est un vrai plaisir de plonger dans tes pages.
PELERIN12
bien le bonjour, damoiselle, j'ai vu que tu passais dans les fnac, comptes tu passer a celui de valence?
Eric
alex
Bravo pour ce livre qui raconte enfin notre quotidien sans qu'il ne soit édulcoré et/ou manipulé.
Marre des séries et reportages qui nous montrent des commissaires sur la voie publique affairés à résoudre des affaires quand on sait qu'un commissaire n'est souvent qu'un chef d'entreprise qui ne fait que gérer les petits matricules que nous sommes.
Merci pour cette tranche de vérité.
J'hésite encore à punaiser ton texte sur le "Chiffre" dans mon bureau...
Dominique Michonneau
Joli travail ce livre, que je recommande à toutes celles et ceux qui veulent mieux connaître la police "de base", celle qui prend souvent en pleine tronche les écueils de la vie avant qu'on nous en parle, voire accessoirement et injustement des projectiles dans la dite tronche. Son livre se présente comme une suite de nouvelles authentiques s'enchaînant comme le roman de la vie. Et reflète à la fois le quotidien des flics, et le talent de son auteure. Car sur un plan général en littérature, il est souvent plus simple de raconter, que d'écrire en racontant ! Paradoxal et/ou pléonasme ? Non ! J'entends par là que Bénédicte Desforges a un vrai style pour raconter son quotidien, imagé, nerveux, vrai (elle appelle un chat un chat), touchant sans en rajouter et sans langue de bois ! Je ne sais pas si elle continuera à être un flic qui écrit, ou une auteure ex flic. Ce que je crois, c'est que les flics perdront un bon flic et que la littérature gagnera une talentueuse (et charmante) auteure.
voyageuse974
Ton livre a débarqué sur notre île vendredi dernier chère collègue (je trépignais...) il est en très bonne place partout ! je l'ai dévoré en une journée!!!! MERCI
Swann
Ce soir, je suis dégoutée, écoeurée, vidée. Je ne sais pas ce que je fous dans cette profession. Ce matin, il y a eu une fliquette de plus violée à la sortie de son travail... C'est la deuxième victime en un mois et demi, eu même endroit. On va dire "Mais que fait la police ??????" Bah oui, ils étaient où les collègues au lieu de protéger cette collègue ? Je sais pas à qui je dois en vouloir, mais le monde dans lequel nous vivons est en train d'imploser. Que va-t-on pouvoir y faire avec nos petits uniformes "bleu glacier" ? Je sais pas où je vais trouver le courage de continuer... Peut être dans vos lignes, Lieutenant... Ma mère, ex-68-arde, me l'a piqué va falloir que je le rachète. Peut être à l'occasion de votre rencontre, le 12 Mai à Bonneuil. Qui sait.