le livre d'or de Flic et Police Mon Amour

   314 messages   
Your information are invalid
Christophe
Il y a des livres que l'on lit pour s'évader, d'autres pour s'informer, d'autres encore pour apprendre. « Flic » fut pour moi encore autre chose, tout cela à la fois bien sur et plus encore. Cette réalité, que nous côtoyons tous plus ou moins (que l'on soit « flic » ou pas), ces moments souvent difficiles, la mort omniprésente, sont décrits dans un style direct et limpide. J'aime aussi l'espoir qui naît à la fin de certaines histoires. Même quand le ciel est sombre, l'éclaircie qui s?immisce entre les nuages, en devient encore plus belle.
Ce livre, je l'ai commencé et comme une drogue, je n'ai pu le lâcher qu'une fois la dernière page lue. C'est là que j'ai trouvé le lien vers ce site, et j'ai eu envie de remercier l'auteur pour ces histoires partagées. J'ai été très touché par plusieurs récits. Merci Bénédicte.
J'entame dès ce soir, le second livre.
PS : J'espère que le jeu R.E. acheté sur P.M. vous a pleinement satisfaite (outre la rapidité d'envoi) ;o)
marylin
madame,
je tenais à vous faire part de ma joie et de mon émotion en lisant votre premier livre, j'ai été ADS durant 3 ans et à démissionné à contre coeur..et ca fait 10 ans que la police me manque, (je repasse les concours cette année après mettre rendu compte que ça fait 10 ans que je parle et agit comme un flic)et votre livre ma permis de me replonger dans les souvenirs douloureux, joyeux, humoristiques.Un vrai plaisir. Je me suis retrouvée. mon premier cadavre, AVP mortel, suicide, arrestation, les soucis de hiérarchie etc..tout est dit.Merci infiniment. je commence votre second livre aujourd'hui
au plaisir de vous lire
Julie
Bonjour Madame,
Je suis étudiante en 3e année de sociologie. Suite à la lecture de votre livre, j'ai eu très envie de rédiger mon mémoire sur le thème des femmes dans la police. Accepteriez-vous de répondre à un questionnaire, que j'ai solidement élaboré à partir de votre ouvrage "Flic", et qui viendra étayer mon mémoire.
Je vous en remercie par avance,
Cordialement.
Julie
Jumilhac
Un lien hier sur je ne sais plus quel site et me voilà arrivé là. Un premier mot survolé et bon, allez j'en lis un autre. Et je suis allé jusqu'à la dernière page. Captivants, remarquablement écrits, je vais revenir au début au cas ou le lien m'aurait amené en cours de route.
Intelligence, capacités humaines, esprit critique affuté, quelqu'un d'important.
Helderle sandrine
Bonsoir,
je ne fais pas partie de la profession mais je tenais simplement part ce billet vous faire part de mon soutien. Et je voudrais vous dire aussi qu'il y a encore & toujours une partie de la population qui continue à penser que la police est un service public indispensable. Enfin voila, ceci pour vous dire que c'est suite à l'article de Marc sur son mur (suicides ds la police-prévention) et l'envie de changement en ce qui concerne ce que je lis habituellement, S.King (et oui, il en faut aussi!!), que je me suis rendue sur le site Amazon pour y passer commande de votre bouquin, "Police mon Amour"! Du coup, c'est avec l'achat de 4 bouquins que je clos ma commande.. "Police Mon amour"; "Flic2rue"" "Flic:Chronique de la police"; & bien sûr "Flic c'est pas du cinoche" dont j'attends maintenant la livraison avec beaucoup d'impatience!Je voudrais pour finir, simplement vous remercier d'être là et de faire votre métier..
Sandrine.
Maïcool
Je n'ai pas lu tes livres (je sais, ça va faire con dans le livre d'or) mais ton blog, découvert par hasard, m'a donné la furieuse envie de courir chez le bouquiniste faire augmenter le montant de tes droits d'auteur... que dire des extraits y cités que tu ne sais déjà ? que ton vécu est le nôtre ? que la connerie et la bassesse n'ont pas de frontières, pas plus que l'humanité ou le désir de servir ? que ce métier est décrié partout de la même façon ? que tes écrits devraient être gravés dans le marbre du fronton des écoles de Police (s'ils étaient en marbre) ? que ces quelques lignes me font (presque) regretter d'avoir lâché le bitume pour un poste (presque) planqué dans un dispatching ?
Tout ça, tu le sais déjà (sauf peut être, je te l'accorde, pour le dernier point)
Que dire alors ? Peut être tout simplement merci. Merci d'être une porte parole (même si tu t'en défendras sans doute), merci de sortir le Flic de son costard de grand-vilain-pas-beau qui sait même pas écrire sans faute
pascal
Bénédicte bonjour,
Tous mes v?ux pour cette année 2012, qu'elle soit remplie de petits bonheurs au quotidien. On s'est connu en 1984-1985 à l'ENPP mais n'étant pas dans la même classe, je doute que tu te souvienne de moi, peut importe. Moi je me souviens de toi en tant que très belle femme mais surtout en tant que major de sa promotion. Je ne savais pas que tu avais quitté les rangs, ni que tu écrivais. Je vais m'acheter tes livres de suite et reviendrai te faire un coucou ici à défaut de te revoir. Excellente continuation. Bises
Rémy
Bonsoir Bénédicte
Moi aussi j'ai acheté tes 2 livres.
C'est marrant comme j'ai l'impression de nous sommes une catégorie de personnes différentes (policiers). Ayant presque 15 ans de boîte je peux te dire que beaucoup de choses on changé. Au plaisir de te rencontrer un jour.....
Zen Ethic
Votre plume porte en elle bien des espoirs, elle met les pendules à l'heure, des points sur les i, nous réconcilie et c'est un véritable enchantement de vous lire :)
Vous avez changé d'étui et c'est elle que vous sortez aujourd'hui, et le service qu'elle rend à tout le monde, à vos ex-collègues, à nos concitoyens, est immense, à mon avis :)
Félicitations Bénédicte, et au plaisir toujours renouvelé de parcourir vos lucides et si magnifiques billets :)
Charly Ott
Merci de vous lire. C'est en faisant mon travail que j'ai eu enfin l'honneur d'avoir encore une "punition" de là haut... Je suis ravie de lire et de voir des collègues et vous même, être dans le même bateau... A bientôt!!!